dimanche 22 mai 2022 - Semaine N°20

L'echo des champs

Feuille de Chou N° 952 - Semaine 7

La vie à la ferme

Bonjour à tous, je m’appelle Anaïs, j’ai 22 ans et d’habitude je n’aime pas trop parler de moi… Mais aujourd’hui je me force, car j’ai envie de montrer que malgré la difficulté, on arrive quand même à trouver son chemin !

Depuis petite, je sais au fond de moi que je suis différente des autres. Je me rends bien compte que je suis plus lente à assimiler les choses, que mon corps et mon cerveau ne se coordonnent pas toujours facilement… Il me faut plus de temps ! Mais à la fin, je réussis toujours ! J’ai grandi avec ça, et j’ai dû affronter les moqueries, l’exclusion, le harcèlement…et puis le diagnostic est tombé. J’étais atteinte de D.Y.S.  Je suis dyspraxique, dyscalculique, diphasique… Pour vous donner un exemple : faire ses lacets, lire l’heure qui change tout le temps, devient un exploit ! Comprenez bien, je ne suis pas bête ! Il y a des choses qui bloquent… C’est tout ! J’ai tout fait pour rester dans le cursus scolaire ordinaire jusqu’en 4ème, mais malgré tous mes efforts je n’arrivais plus à sortir la tête de l’eau. J’ai donc fait deux ans en MFR où j’ai triplé ma moyenne ! C’est là que j’ai su ce que je voulais faire : planter, semer et voir pousser !!! Direction l’école de la dernière chance pour faire un CAP travaux paysagers. J’ai beaucoup travaillé et je l’ai eu ! Dans mon élan, j’ai poursuivi par un Bac Pro en horticulture que j’ai loupé pour 1 point… Tant pis, j’ai fait ce que j’ai pu mais en parallèle j’ai obtenu mon permis de conduire ! 

J’ai fait de nombreux stages et à chaque fois mes employeurs ont mis en avant ma lenteur... C’est dur de faire son maximum et d’échouer aux portes de l’emploi. Même pas le temps de prendre le temps pour atteindre les objectifs !  Dure période pour moi ! Les gens étaient gentils et accueillants mais pas au point de m’embaucher.

Il y a un peu plus d’un an, ma conseillère Pôle Emploi m’a parlé des Jardins de Contrat. Je me suis dit « de l’insertion ? ». Mais pourquoi ? Je pensais que j’allais m’ennuyer et puis j’avais peur de rencontrer tous ces gens nouveaux. Avec mon parcours, j’ai pris l’habitude d’être seule et je me méfie des autres. Je suis arrivée pas très à l’aise… Je me suis lancée le défi de parler avec tout le monde, de ne pas me faire marcher sur les pieds (j’ai un sacré caractère parfois !) et de sortir des jardins avec un emploi fixe. Ici, j’apprends à compenser mon manque de rapidité par de la technique. Moi, une fois que je sais faire, je fais les choses bien ! Ici, on me donne le temps de progresser à mon rythme et sans me mettre de pression. Je sens que j’avance ! J’ai fait un stage chez un horticulteur qui m’embauche comme salariée saisonnière au printemps. Il a été content de mon travail. Il a compris que ma qualité de travail compensait mon manque de rapidité. Je suis fière ! je sais qu’il n’aura pas les moyens de m’offrir un CDI mais c’est une très bonne expérience pour moi.

Aux Jardins de Contrat, on me fait confiance, on me demande d’expliquer le travail aux autres… C’est incroyable comme ça me booste ! Il me reste encore un an au maximum ici, et je suis prête à offrir toutes mes compétences dans une entreprise horticole. Il faudra juste me laisser un peu de temps et je sais que mon futur employeur ne le regrettera pas ! Alors accueillez moi en stage chez vous, que je vous prouve que ce que je dis est vrai !!

A bientôt. Anais.

La Recette de la semaine :

Salade de topinambours

 

Publié le 14/02/2022 Feuille de Chou

Rubriques du blog

Ma liste de courses

Aucun Article
~ Moyen ~
Temps de préparation : 45 min

Droit de rétractation

Conformément à l'Article L121-21 du code de la consommation, le consommateur dispose d'un délai de quatorze jours pour exercer son droit de rétractation.

Pour exercer votre droit de rétractation, veuillez suivre les instructions concernant le droit de rétractation dans les CGV .

Paiements acceptés

 

Nos partenaires