lundi 22 avril 2024 - Semaine N°17

L'echo des champs

Feuille de Chou N° 1017 - Semaine 22

La vie à la ferme

Bonjour, je m’appelle Amelie j’ai 45 ans. Je suis originaire de la campagne du Loir-et-Cher. Mon père était vétérinaire, il nous emmenait voir les vêlages, s’occuper des petits chiens. Ma mère était prof de chimie, puis secrétaire. Ma grand-mère faisait son beurre, j’assistais aux traites…j’ai baigné dans le milieu agricole. Les fermes, les animaux, c’est mon univers !

Ma scolarité a été classique. Mon souhait : devenir pédiatre. 1ère année, puis 2ème 1ère année : j’ai vu que ce serait trop dur alors j’ai changé de voie : sage-femme. Concours obtenu ! Je me suis découvert une vocation, c’était dur, mais j’ai adoré ! J’ai obtenu mon diplôme en 2001, j’avais envie de travailler dans une petite structure : la maternité de Blois. J’ai fait différents services et j’ai vécu toutes les facettes : salle de naissance, grossesse, suivi pathologique…

En 2004 et 2006 j’ai eu mes enfants. J’ai eu envie de changer de rythme et je me suis installée en libéral en 2009. Ça élargit les activités, le suivi est plus sur le long terme. Mais le côté administratif, comptabilité est pesant. Je gagnais moins de sous même si je faisais plus d’heures… mais je m’en fichais ! J’ai suivi plein de formation, j’ai été diplômée en 2018 d’un DIU d’acupuncture à Nantes.  

Le 5 décembre 2018 mon médecin m’arrête, c’était le paroxysme de plein de chose : problèmes familiaux liés à mes enfants, et moi à bout de forces… Dépression profonde, je suis hospitalisée pendant 3 mois. Je suis diagnostiquée bipolaire. 

Pour moi c’est important de parler de la santé mentale sans tabous, pour que les regards changent. D’être diagnostiquée m’a permis de comprendre comment je fonctionnais, et de faire différemment. Mon traitement m’a aidée. Je commence à aller mieux. J’ai envie de reprendre quelque chose, mais quoi ?? Je décide d’arrêter le métier de sage-femme. Pôle emploi me conseille de faire un bilan de compétences.

Finalement j’ai fait CIBC (bilan plus individualisé qui tient compte des invalidités, difficultés pour entrer sur le monde du travail). A permis de valoriser mes compétences car dans ma tête, je ne savais plus rien faire, et je n’avais aucun projet ! En mai 2022 je m’ennuyais fort… j’étais prête à ramasser des fraises ou des légumes ?! Ma conseillère m’oriente ici. C’est pile poil ce qu’il me fallait !

Les débuts ont été très difficiles ! Je pensais ne plus savoir rien faire. Je ne comprenais pas bien les consignes.  J’ai rencontré des personnes et resocialisé, mon corps s’est remis en route. J’ai eu l’idée de devenir crémière-fromagère comme Mamie, inconsciemment ? Je me suis renseignée sur les formations, stages. Je devais y aller, mais en début d’année j’ai pris conscience que non, ce n’était pas ça !

En arrivant, je pensais rester ici 2 mois. J’ai eu besoin de temps pour intégrer que ma reconversion prendrait du temps. Être ici m’a permis de me poser, sans me précipiter, accepter de prendre le temps, apprendre l’humilité, et physiquement, j’ai perdu du poids (aahh ! :)) Le maraichage est méditatif et j’ai repris confiance en moi. C’est une remise en route globale. Je suis repartie à zéro. Être ici correspond à des valeurs, bio, local, la bienveillance ici dont j’avais besoin. Le suivi, les entretiens permettent d’avancer pas à pas. 

Après 6 mois ici, soulagée d’avoir renoncé à crémière. J’ai compris que je dois me ménager dans mon travail, je prends conscience des conditions de travail que je recherche. Je dois me préserver psychologiquement aussi. Mon nouveau projet se rapproche finalement de mon ancien métier, c’est mon ADN !

Je m’oriente vers la prévention santé, la promotion de la santé, l’éducation à la santé : je me suis tournée vers la « Fédération Régionale des Acteurs en Prévention à la santé » (FRAPS). Je vais voir ce que je peux faire là-bas ; il y plusieurs branches. J’ai demandé un stage, j’attends une réponse incessamment sous peu ! à suivre donc.

Je suis repartie, j’avance, ça va mieux, j’ai pris du recul, de la hauteur… Mais je fais attention à ne pas m’envoler !! J’ai envie de prendre mon temps. A bientôt, Amélie. 

La Recette de la semaine :

Navet primeur à l'oriental

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le 31/05/2023 Feuille de Chou

Rubriques du blog

Ma liste de courses

Aucun Article
~ Moyen ~
Pour 4 personne(s)
Temps de préparation : 25mn
Temps de cuisson : 15 min

Droit de rétractation

Conformément à l'Article L121-21 du code de la consommation, le consommateur dispose d'un délai de quatorze jours pour exercer son droit de rétractation.

Pour exercer votre droit de rétractation, veuillez suivre les instructions concernant le droit de rétractation dans les CGV .

Paiements acceptés

 

Nos partenaires